RDC : 62 autres rebelles ADF neutralisés par l’armée à Beni

Les Forces armées de la république démocratique du Congo (FARDC) ont avancé un bilan provisoire des affrontements qui les ont opposé depuis les premières semaines du mois de mars 2020 aux combattants d’Allied Democratic Forces (ADF) dans le Mayangose, à Beni-territoire (Nord-Kivu), dans l’est de la RDC.

Dans un point de presse animé ce mardi 24 mars 2020, le général Jacques Nduru, commandant des opérations Sokola 1 grand-Nord, a annoncé la neutralisation de 62 combattants des Forces démocratiques-alliées (ADF), au cours des combats sanglants qui les ont mis au point dans la profondeur de Mayangose.

Il explique que 37 rebelles ont été neutralisés lors des combats à Mayangose entre le 09 et le 13 mars dernier. Les 25 autres ADF ont été tués en l’intervalle du 10 au 20 mars.

Et d’ajouter : « 12 éléments des Forces armées de la république démocratique du Congo ont aussi été abattus lors de combats ».

Ce bilan est également confirmé par le Général Sylvain Ekenge, porte-parole adjoint de l’armée congolaise joint par ACTU360.NET.

« L’ armée a neutralisé 37 ADF lors des combats de Mayangose du 09 au 13 mars et 25 autres dans All Space du 10 au 20 mars. 12 militaires FARDC été tués lors des combats de Mayangose dont un major-commandant de compagnie. Dans All Space, cependant deux autres militaires ont trouvé la mort et un blessé », a-t-il fait remarqué.

Les Forces armées de la République démocratique du Congo rassurent par ailleurs que la traque des rebelles va se poursuivre jusqu’à la pacification de l’est de la république démocratique du Congo.

RK