Nord-Kivu : Encore deux présumés bandits présentés par la police à Butembo

L’Etat major de la Police Nationale Congolaise(PNC), ville de Butembo a présenté à la presse deux présumés bandits l’avant-midi de ce jeudi 09 avril 2020. C’est le fruit de la patrouille de la police la nuit du 5 au 6 avril 2020. Ces deux jeunes gens ont l’âge variant entre 25 et 30 ans.

L’activité de présentation des présumés bandits a été présidée par le commissaire supérieur principal de la Police Nationale Congolaise de Butembo. Ces jeunes gens sont d’abord, un caporal du 2102ième régiment militaire. Celui-ci est accusé de vol en mains armées et d’association des malfaiteurs.

Ensuite, l’autre est un civil. Il est accusé d’association des malfaiteurs dans le vol. Tous deux sont récidivistes dans les cas de vol et extorsion, accuse la police.

Selon le Colonel Mbambi Kingana Richard, ces bandits ont déjà été arrêtés plusieurs fois. Le numéro un de la police appelle la population de Butembo à avoir l’habitude de dénoncer les malfaiteurs pour éradiquer l’insécurité à Butembo. Ces présumés bandits ont été arrêtés sur avenue Lubero à Butembo la nuit du 5 au 6 avril 2020.

Des présumés bandits jamais jugés

L’Etat-major de la PNC Butembo avait encore une fois présenté trois jeunes garçons membres d’un réseau de malfaiteurs le samedi 28 mars 2020. Ces jeunes sont accusés d’avoir participé à l’attaque au poste de la police en commune Mususa. Pendant la présentation de ces malfrats, le commandant de la police a appelé la population à continuer à collaborer avec la police dans la dénonciation des cas suspects.

Le commissaire de la police nationale congolaise antenne de la ville de Butembo a rassuré devant la presse que ces bandits sont bel et bien auteurs de deux attaques signées au commissariat de la PNC en commune Mususa. Pendant cette présentation des bandits, Colonel Richard Mbambi Kingana a mentionné que les policiers qui assuraient la garde du commissariat le jour des attaques vont incessamment s’expliquer au sujet de leur destination lors des destructions par les inciviques. Aucune suite. Après leur présentation à la police, les malfrats ont été remis au chargé de suivi du dossier à l’auditorat militaire.

Avant cela, le Commissaire Supérieur de la PNC venait de présenter à la presse trois présumés bandits le jeudi 26 décembre 2019. Le Colonel Richard MBAMBI avait indiqué que ces personnes troublaient la quiétude de la paisible population à Mavono en commune de Bulengera d’où elles sont originaires. Selon le commandant-ville de la PNC, un de ces suspects a participé à l’assassinat de Monsieur Evariste Kichwa Naluma, habitant de la cellule Kinyavwanga au quartier Wayene en commune Bulengera.

Cette présentation était intervenue après une autre de lundi 23 décembre 2019. Ce jour, trois autres suspects ont été montrés à la presse. La police avait, pour cette occasion, promis qu’ils seront incessamment jugés devant les instances compétentes.

Visesa Louangel