Nord-Kivu : Une femme tuée par un policier à Lubero

Un élément de la Police Nationale Congolaise (PNC) a ouvert le feu en direction d’une femme de près de 30 ans, à Njiapanda-Manguredjipa, dans le territoire de Lubero (Nord-Kivu), la soirée du samedi 02 mai 2020.

Des informations proches de la société civile locale renseignent que cet assassinant était dû à l’interpellation par les habitants de la place, d’un groupe des voleurs qui venaient de cambrioler, la même soirée, une boutique à Njiapanda.

Kagheni Samuel, président des forces vives du secteur de Bapere, joint par ACTU360.NET ce dimanche, indique que la victime a reçue une balle tirée par un policier. Il explique que ledit policier dispersaient les manifestants qui voulaient recourir à une justice populaire.

« Aux environ de 20 heures, les habitants de Njiapanda ont maîtrisé certains voleurs qui venaient de cambrioler dans une boutique. Alors, il semble que le policier qui a cru à une justice populaire et a tenté disperser les manifestants. Malheureusement, une balle a atteint une maman qui est morte sur-le-champ », a-t-il déclaré.

Pour sa part, le responsable de la PNC dans la zone fait savoir que le policier auteur du meurtre serait agressé par les manifestants et qu’il a tiré pour tenter de se sauver.

Tout en appelant les habitants au calme, le capitaine Guillaume note cependant que les enquêtes sont en cours pour découvrir les causes de cet agissement.

Il sied de signaler par ailleurs que ce nouveau meurtre a été à la base de la paralysie des activités socioéconomiques dans cette partie du territoire de Lubero.

La rédaction