RDC : au moins 2 morts dans une nouvelle attaque ADF à Mambasa

Des combattants de la rébellion d’Allied Democratic Forces (ADF) ont de nouveau attaqué le village Nyaongo près de Biakato, Chef-lieu de la chefferie de Babila-Babombi, dans le territoire de Mambasa, en Ituri (Nord-est de la RDC), ce mercredi 04 mars 2020.

L’information est rapportée à ACTU360.NET par la Convention pour le Respect des Droits de l’Homme (CRDH), une ONG-DH basée dans la région. Elle avance un bilan d’une personne tuée par arme blanche et de nombreux otages. Mais la société civile locale elle, parle de 2 morts. Ces deux bilans restent jusqu’à présent provisoire. La CRDH explique que les victimes ont été surprises par les assaillants dans leurs champs.

Nickson Muhasa, un journaliste de la place fait savoir que certains rescapés de l’incursion rebelle ont été retrouvés à Biakato. Ils ont été abandonnés par l’ennemi, tous ligotés. La même source soutient que cette situation a crée une psychose dans le chef des habitants. Certains ont même vidé l’entité.

Maintenant, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) renforcées par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) se sont classés en ordre de bataille pour notamment traquer l’ennemi.