RDC-Ituri : près de 50 corps sans vie découverts à Mahagi

Près de 50 corps sans vie en étant de décomposition ont été découverts dans des localités de Panduru, en territoire de Mahagi (Ituri), dans le nord-est de la République Démocratique du Congo. Les victimes sont celles tuées dans les récentes attaques rebelles mises à l’actif du groupe CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo).

L’information est rapportée ce samedi 02 mai 2020 par la société civile de la chefferie de Panduru. Elle explique que ces cadavres ont été découverts dans différents villages. C’est notamment Ndimalu, Japa, Djupalungu 2, Awu et Djumali.

« Il y a plusieurs corps en décomposition dans ces différents villages. Des gens qui sont récemment passés par ces localités vidées de leurs habitants nous ont parlé de 49 corps. Ces corps ne sont pas enterrés puisqu’il est difficile d’accéder à ces lieux », a-t-il expliqué.

Il sied de rappeler par ailleurs que les régions de Djugu et Mahagi, dans la province de l’Ituri font face à une insécurité sans précédent ces derniers mois. Des tueries à l’endroit des civils se multiplient et sont soit mises à l’actif de la milice CODECO et/ou des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF).

La rédaction